Accueil
Peintures
Aquarelles
Sculptures
Bas reliefs
Céramiques
Cours / Stages
Contact
Liens

Catherie PotronSculpteur céramiste
Peintre
Grand Rue  
07260 Joyeuse
tel : 04 75 39 51 29
Portable 06 18 45 33 78

1973  Diplôme national des Beaux Arts (Céramique)
1971  CAFAS Beaux Arts Reims
1996-1998 Sculpteur résident de la ville de Béziers

                   Expositions personnelles
Actuellement exposition permanente à Joyeuse
Atelier Galerie - Grand Rue   (sur rendez vous)

Expositions de groupes
2012 Rencontres des métiers d'art à Bourlatier, avec le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche et l'association Trajectoires
2012Marché de potiers de Vallon Pont d'Arc
2004 Musée Paul Charnoz Paray-le Monial
2003 Galerie Artop Lille
2002 5ème Biennale des métiers d’Art Villeurbanne
Galerie Thuillier Paris
2001 Biennale de Céramique Villeurbanne
Grotte du Roure Banne 07
2000 Château d’Aubenas 07
1992 /1997 Galerie Catherine Potron Pézenas 34
1998 Le Casino Palavas 34

006 Château de Vogue(07)
Exposition ‘Voyages’ Quai Nord Cucq (Pas de Calais)
2003 Buis les Baronnies
2002 Ecuries Saint Hugues Cluny
2001 Galerie de la perle noire Agde
Galerie des Arts Trigance (gorges du Verdon)
Espace Envol Privas
2000 Le Pech Bleu Béziers
Royal Academy Londres
1999 Galerie Casa Dei  La chaise Dieu
Prieuré de Faugères 07
Sidi Bou Said  Tunisie
1996 Galerie  Peter Pich Krailling Allemagne
Galerie Projection Bruxelles

                                   
                                     


Les sculptures et les peintures de Catherine sont des univers oniriques, des architectures imaginaires dans lesquels l'oeil se perd, cités englouties, civilisations perdues...
Qui habite ces palais antiques ? Sinon ses propres songes et ses rêves intimes. Ne cherchez pas le moindre tourment là-dedans, il n’y qu’amour de la poésie et rêveries. Une manière paradoxale d’exprimer la sagesse dans la complexité et la profusion des détails.
A première vue ces architectures baroques semblent désaffectées, mais en fait, on découvre dans leurs méandres en s’y promenant une multitude de sensations comme des souvenirs d’enfance qu’on croyait  perdus, jusqu’aux battements d’ailes d’un oiseau fantôme qui niche sans doute entre les pierres. Dans ses peintures, on retrouve la même émotion, plus floue, avec plus de couleurs, on devient l’oiseau, on survole la toile jusqu'à atteindre la lumière...
Car la lumière est présente, accrochée aux balustres, aux escaliers, filtrant par les ouvertures, présente telle une comète en haut de la toile, intensité lumineuse porteuse d’espoir, vibrante et mystérieuse.
Car la lumière est présente, accrochée aux balustres, aux escaliers, filtrant par les ouvertures, présente telle une comète en haut de la toile, intensité lumineuse porteuse d’espoir, vibrante et mystérieuse.
Car la lumière est présente, accrochée aux balustres, aux escaliers, filtrant par les ouvertures, présente telle une comète en haut de la toile, intensité lumineuse porteuse d’espoir, vibrante et mystérieuse.

Katouche